8 mars : Bagheria devient « Ville des femmes ». Événement à Villa Cutò entre engagement civique, mode, musique et art

Questo articolo è già stato letto 38 volte

Rédigé par la rédaction

Bagheria célèbre les femmes et se souvient de leurs sacrifices, de leur engagement civique et de leurs combats, mais elle le fait aussi en les célébrant dans leur beauté et leurs capacités artistiques. L’administration municipale de Bagheria, à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, a organisé l’événement « Bagheria Ville des Femmes », une initiative née de la collaboration de la responsable du « Fashion Luxury Event » Rosanna Fiorentino et des États Généraux de la Femme représentés par responsable de la Sicile Maria Concetta Cefalù.

Au cours de l’événement, qui aura lieu le vendredi 8 mars, à la Villa Cutò, à partir de 16h30, sera présentée l’appartenance de Bagheria aux États généraux de la Cité des Femmes et l’exposition de Dànila Leotta, fortement soutenue par la directrice de la Musée Guttuso Dora Favatella Lo Cascio et promu par la conseillère pour la communication Giuseppina Chiello. L’événement sera agrémenté de moments de « Glamour et musique » et des performances musicales de la violoniste internationale e professeur de musique  Jane Far, née Giovanna Ferrara, qui interprétera quelques chansons avec son précieux violon, dont l’hymne des femmes du monde présenté par les États généraux  des Femmes  à l’Expo 2021 Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, et qui a reçu les applaudissements de la Vice-Présidente de la Commission européenne Věra Jourová.

L’événement, présenté par la journaliste Marina Mancini, réunira le maire de Bagheria, Filippo Maria Tripoli, la conseillère pour les communications Giusy Chiello, la conseillère pour l’éducation publique Provvidenza Tripoli, la conseillère Antonella Insinga, la responsable des relations internationales et avec l’UE et responsable de la région Sicile des États Généraux des Femmes Maria Concetta Cefalù et la conseillère municipale pour la protection du patrimoine culturel et monumental de la Ville, Dora Favatella Lo Cascio.

Les États Généraux des Femmes, nés en 2014, sont une coordination permanente, un Forum devenu un interlocuteur faisant autorité pour les institutions qui opèrent dans les domaines du travail, de l’économie, de la finance, des politiques des femmes, des droits, de la culture, de l’école, de la formation, de la paix. et le dialogue, le bien-vivre, le développement. La présidente nationale des États généraux de la femme est ISA Maggi.

Condividi su:

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *